1804

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2019

TRENTE ANS DE SEQUANA

Le passé nautique de Chatou remonte au XIXème siècle. Renoir l'a rappelé dans sa toile "Rameurs à Chatou" en 1879.

chatou-rameurs-manet-1879.jpg

"Rameurs à Chatou", toile d'Auguste Renoir, laquelle brille aujourd'hui dans la galerie de la Philipps Collection de Washington

 

Alphonse Fournaise, François Coppée, Gustave Caillebotte, Guy de Maupassant, l'ont incarné.

Fournaise4.gif

Le site Fournaise vers 1905, son restaurant, ses canotières, ses monotypes qui firent carrière pendant presque quarante ans. L'industrie d'Alphonse Fournaise fit connaître Chatou dans le monde entier.

 

Puis le Cercle Nautique de Chatou fut créé à l'orée du siècle avec le soutien de Paul Poiret, lui aussi amateur éclairé qui en dessina la pavillon en 1902. Déclaré tardivement au Journal Officiel le 12 juin 1923, le Cercle disparut des rives de Chatou en 1929, prenant l'exil pour Meulan, cependant que le club d'aviron Wood Milne Sport fut amarré au bas de l'ancienne rue du Port avant de cesser ses activités en 1939.

SITE CNC.1.gif

Mais pendant l'entre-deux-guerres, le sport à Chatou, ce fut le Cercle Nautique de Chatou (C.N.C.) dont les régates étaient rapportées régulièrement par la presse spécialisée.

DSCN5536.JPG

Un voilier de l'association Sequana

 

Au IIIème Salon Nautique de Paris de 1928 au Grand Palais, le Sport Universel Illustré nota : "dés l'entrée dans la grande nef , parmi les premières embarcations exposées à la vue, c'était le stand de la Société Nautique de Chatou qui attirait les regards. Elle exposait son merveilleux petit monotype qui a fait sa réputation et son succès. C'est le seul monotype français qui compte actuellement une centaine d'unités en service. Tout est en acajou, il est d'un prix relativement modeste, ce qui explique son renom."

Le_Sport_universel_illustré__7 07 1928 - Copie.jpeg

Aspect du stand du Cercle Nautique de Chatou

en 1928 au Grand Palais - Le Sport Illustré

 

Quelques cinquante ans après le déclenchement de la deuxième guerre mondiale (au cours de laquelle la flotte de l'ancien CNC fut détruite sous les bombardements à Meulan), en 1989, l'association Sequana inscrivit de nouveau Chatou dans l'aventure nautique des bords de Seine en s'installant dans l'Ile de Chatou pour construire ou restaurer canots, yoles, voiliers aux abords du site Fournaise. Cette entreprise entièrement bénévole soutenue par la Ville permit de constituer une collection toujours conservée.

Fin 2014 cependant, une résiliation de la convention de Sequana avait lieu par la municipalité pour lui substituer une activité sur le bois, ce contre quoi nous nous avions opposé nos protestations récurrentes au titre de la défense de la mémoire du site.

Après un combat judiciaire de cinq ans opposant Sequana à la Ville de Chatou et l'absence de commencement d'exécution de l'activité de substitution semble-t-il morte-née, l'affaire a été reprise en mains : une convention a été passée le 14 juin 2019 à l'initiative du nouveau maire élu en 2018, Monsieur Eric Dumoulin, entre la Ville de Chatou et Sequana prévoyant pour l'association l'entretien de la collection de bateaux, l'accueil des publics et des scolaires ainsi que des cycles d'initiation à la restauration de bateaux anciens afin de tenter une relève pour faire vivre notre patrimoine fluvial.

Un apéritif suivi d'un dîner était prévu et le temps des canotiers put revivre dans la bienheureuse ambiance des costumes d'Art et Chiffons.

IMG_1679.JPG

IMG_1678.JPG

IMAGE 2.JPG

Des défenseurs de la culture et du patrimoine de Chatou, Monsieur et Madame Wilbert

 

IMAGE 5.JPG

On reconnaît, au centre, en tenue improvisée, Monsieur Pierre Arrivetz, le président de l'association Chatou Notre Ville, association également membre de Sequana

IMAGE 7.JPG

IMAGE 6.JPG

Madame Daniélou, présidente d'Art et Chiffons, association qui créé des costumes d'époque

IMAGE 4.JPG

Au centre, le maire de Chatou, Monsieur Eric Dumoulin,

venu saluer les participants

IMAGE 8.JPG

A l'apéritif, des piliers du patrimoine de Chatou, Mesdames Suzanne Blache, secrétaire-adjointe de Chatou Notre Ville, Joelle Arrivetz, Christine et Alexandre Gorriz, membres de l'association

IMG_1643.JPG

L' historien Marc-André Dubout, membre éminent de Sequana, aux côtés d'un patrimoine fluvial exceptionnel: la vedette fluviale de l'association Amerami qu'il a amenée à Chatou : "La Vigie" achetée par le préfet Lépine en 1903 pour assurer la police des bords de Seine !

IMG_1646.JPG

IMG_1647.JPG

IMG_1662.JPG

On reconnaît à gauche en canotier et costume rayé Monsieur Pierre Grison, grand défenseur de Sequana en discussion avec Monsieur Jean-Pierre Sarron, administrateur des Amis de la Maison Fournaise

 

Le 29 juin 2019, Sequana fêtait donc ses trente ans, un anniversaire chargé d'histoire pour Chatou, un symbole retrouvé de l'identité nautique de notre commune.

 

Concours de la plus belle canotière, dîner sur le quai de Seine et parades fluviales nocturnes étaient à l'honneur selon la belle organisation de l'association. 

IMG_1697.JPG

 

 

Bandeau site (1).jpg

 

 

Écrire un commentaire